Refonte du magazine

Slate.fr

Pure player, le magazine Slate se différencie des autres acteurs de la presse française par ses angles, son recul sur l’actualité et sa vaste culture web disséminée dans ses articles. Avec une volonté de la rédaction de tout remettre à plat, cette refonte a été l’occasion d’apporter de nombreux détails de navigation et de fonctionnalités.

La home est devenue totalement modulable, lui permettant de changer plusieurs fois dans une même journée. Un papier peut ainsi avoir différents moments de vie et d'importance.
La rédaction souffrait de ne pouvoir exploiter le potentiel de ses papiers dans une maquette qui n’était plus en adéquation avec les codes du web. Avec une culture web importante, comment devenir un media de référence en France, en s’appuyant sur la puissance de diffusion via le web social sans tomber dans le piège du sensationnalisme ?
Designer un magazine, et non un journal.

Refuser la tyrannie du contenu court-termiste. Chasser l’anecdotique et ne pas être effrayé de découvrir des papiers plus longs. Oublier l’ordre chronologique sans hésiter à mettre de vieux articles en homepage. La vie d’une information varie selon l’angle et le contexte. Slate était prisonnier d’une temporalité de l’information, mais est maintenant libéré pour composer son propre rythme.
Place au contenu.
Nous avons pensé les pages d’articles pour faire place nette au contenu.
De l’espace, des visuels adaptés aux écrans plus grands, et du texte qui respire. La typo et les espaces fonctionnement en harmonie pour une lecture confortable, même pour des articles très longs, que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un mobile.